Mezzo milione di francesi toccati dal fenomeno dei culti abusanti, 2400 le segnalazioni annuali, il ruolo di Internet nell’indottrinamento delle persone vulnerabili: tra teorie del complotto, rinascita della New Age ed estremismi religiosi. Ecco alcuni punti salienti del nuovo Rapporto della Missione interministeriale di vigilanza e contrasto alle derive settarie MIVILUDES

4 Maggio 2015

Pour la Miviludes, Internet favorise les croyances extrêmes

par

 

La Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) publié lundi 4 mai son rapport 2013-2014, qui met en avant “les ravages du complotisme”, la résurgence des mouvances New Age et les croyances extrêmes, sur Internet.

Le rapport a été achevé au mois de novembre dernier, mais a été remis seulement le 30 avril à Manuel Valls, dont dépend la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes). Le président de la Miviludes, Serge Blisko, ancien député PS, évoque l’agenda chargé de Matignon, surtout après les attentats du mois de janvier dernier.

500 groupes sectaires en France

Serge Blisko regrette pour autant la publication de ce rapport.”C’est arrivé bien tard et nous le déplorons”, a-t-il ajouté, après des articles de presse s’étonnant de la non publication de ce rapport et y voyant le signe d’un affaiblissement de la lutte anti-sectes. D’autant plus que la Miviludes estime aujourd’hui qu’environ 500 groupes pourraient être considérés comme sectaires, touchant un demi-million de personnes.

Cette dernière fait part dans ce rapport de l’importance d’Internet dans l’endoctrinement de personnes sensibles aux théories du complot, aux mouvances New Age ainsi qu’aux croyances religieuses extrêmes. Sur ce point, le travail du gouvernement et celui de cette mission interministérielle se rejoint quand il s’agit de prévenir l’endoctrinement de personnes au fanatisme religieux, islamiste principalement.

Islam radical : la Miviludes forme des fonctionnaires

Il faut dire que depuis le mois d’avril 2014, à la demande du gouvernement, la mission assure en particulier la formation des agents d’Etat chargés de suivre les familles meurtries par la radicalisation islamiste. La Miviludes précise qu”à ce jour, plus de 1 500 agents publics ont été formés” dans ce domaine.

Cette mission, instituée en 2002, partage son activité essentiellement entre le traitement des signalements qui lui sont transmis (quelque 2 400 cas par an, un chiffre stable ces dernières années), en majorité dans le domaine de la santé, et la formation des agents publics (magistrats, personnels judiciaires, policiers et gendarmes, cadres de santé publique…) aux risques sectaires.

 

FONTE: RADIO NOTRE DAME

http://radionotredame.net/2015/societe/miviludes-internet-islam-rapport-gouvernement-36666/

 

NOTA: Leggi anche articolo di Libération, pubblicato qui:

http://www.liberation.fr/societe/2015/05/04/les-sectes-metamorphosees-par-internet-selon-la-miviludes_1289688

 

 

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione / Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione / Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione / Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione / Modifica )

Connessione a %s...